Pop it ! De l’importance de la neutralité du net

Chaque vendredi sera publiée une sélection d’articles qu’il ne fallait pas rater sur la mutation des médias (digital, TV, et cinéma) .

Le sujet de la semaine

Le sujet de la semaine, c’est bien sûr la neutralité du net qui vient d’être abrogée par l’administration Trump. Alors, certes, ça parait loin de nous, ça ressemble à du charabia politico-technico-administratif mais pas du tout. La neutralité du net, c’est ce qui permet d’avoir accès au « vrai » Internet, c’est ce qui permet de circuler librement sur la Toile, de créer des contenus et d’avoir la chance d’être vu. Bref. C’est bien plus qu’une simple question d’argent ou de guerre entre les FAI, c’est une question de société qui remet en cause la liberté d’expression et l’égalité des chances sur l’espace numérique.
« De même que dans le monde physique nous avons la liberté d’aller et de venir, sur internet, c’est la liberté d’innover, de poster des contenus, de consulter ce que l’on veut, sur tous les sites, les applications que l’on veut sans avoir des biais qui soient introduits par des intermédiaires. La neutralité du net, c’est avoir accès au vrai Internet » explique Sébastien Soriano, Président de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), avec qui Méta-Media a pu s’entretenir cette semaine. « 

En vrai : c’est grave, donc.
En Europe, la neutralité du net est protégée, depuis 2015, par la loi.

Alors, comme le souligne l’article de Méta-Média, on n’a pas de John Oliver en France (et c’est bien dommage parce que non seulement il explique bien les enjeux de la neutralité du net, mais en plus il le fait avec humour), mais, pour ceux qui ne sont pas fluents in english, on peut quand même trouver des vidéos d’explication très bien faites sur le sujet.
Par les maîtres du motion design et de la vulgarisation, Datagueule
Par le désormais incontournable Brut 
Et pour ceux qui aiment les infographies et les camions, il y a Le Monde.

Dans le digital

Facebook s’attaque aux enfants
Facebook a lancé un messenger pour enfants la semaine dernière, Messenger Kids. Le toujours parfait (mais pas concis) blog Affordance ne dit pas que c’est mal, il explique pourquoi c’est dangereux. C’est très bien écrit, passionnant, étayé, particulièrement intelligent, avec même de l’humour dedans. C’est donc à lire absolument (sauf si vous êtes fan de Nadine Morano)…

En plus, Facebook c’est mal
Ce n’est pas moi qui le dit, c’est un ancien dirigeant, Chamat Palihapitiya, chargé de la croissance et de l’audience.  « Je peux contrôler ce que font mes enfants, et ils ne sont pas autorisés à utiliser cette merde ! »
Les illustrations de Netflix ne sont pas les mêmes pour tous
Vous ne vous en doutiez peut être pas, mais les illustrations des contenus proposés sur Netflix varient fonction de ce que vous avez déjà regardé et ce sur quoi vous êtes le plus susceptible de cliquer.

Qui a gagné la bataille des MCN ?
Les MCN, Multichannels networks, ce sont ces structures qui gèrent la carrière des youtubeurs (et leurs revenus). Les médias (TF1, Canal +, M6 et Webedia) ont massivement investi dedans. Cet article se propose de déterminer qui a gagné la guerre de l’audience (la guerre du chiffre d’affaire, on ne sait pas)

Après Brut, après Monkey…
Voici Aj+, version française. La vidéo sur les réseaux sociaux, tout le monde veut en être…

Dans la télévision

Social TV : faut-il revoir la copie ?
La social TV c’est le fait de proposer un contenu sur un second écran, afin d’accompagner la diffusion d’une émission sur la télévision. Les chaînes se sont toutes lancées sur le créneau, mais le fait est que ça ne marche pas trop. Comme souvent, les exemples seraient donc à chercher du côté du net, notamment Twitch et Facebook Live. « La Social TV doit être une expérience utilisateur unifiée où l’on trouve sur un même écran le programme en live, la possibilité d’interagir via un vote ou un commentaire, et où l’on ressent la présence des autres viewers. Ceci n’est possible qu’à travers un device connecté, pas un téléviseur passif. » (c’est encore une article Méta-Média mais quand c’est bien, il ne faut pas se priver). Après, est ce que cela va signer le retour de la vengeance de la télé connectée (sur laquelle tous les diffuseurs misaient il y a quelques années, pour ensuite abandonner l’idée) ?

Top 10 des séries
Quelles sont les dix meilleures séries de l’année selon les lecteurs de Télérama ? (Comment l’ultime saison de Girls peut ne pas être présente dans ce classement, je ne sais pas…)

Les séries françaises gagnent en visibilité aux Etats-Unis
C’est un article qui date du mois de novembre, mais qu’il faut lire parce, sous prétexte de couvrir le marathon des séries organisé à NewYork, il revient sur la visibilité (et l’intérêt grandissant) des séries françaises aux Etats-Unis, portée notamment par les plateformes SVOD Netflix et Amazon Video qui achètent, voire produisent des fictions françaises et les proposent ensuite à un public international.
A ce sujet d’ailleurs, la prochaine série française de Netflix sera une comédie romantique.

Dans le cinéma

Miam miam
Disney rachète Fox. Je répète Disney (qui a racheté Pixar, LucasFilms) vient de manger les studios de cinéma de la Fox (Independance Day, Deadpool…). « Des marques phares qui aspirent un public colossal et sont déclinables en films, en séries télévisées, merchandising ou dans les parcs à thèmes… L’immense catalogue de la Fox, d’Independance Day à L’Age de glace, permettra de nourrir la plateforme de streaming Hulu mais aussi celle que Bob Iger a promis de lancer en 2019 pour contrer frontalement Netflix. »

ZE big news de la semaine
C’est que Justin Bieber abandonne la musique et se lance dans le cinéma. Il prendrait même des cours avec une star. Si ça, ça ne fait pas monter la fréquentation des salles !

Dans la réalité virtuelle

Parole d’experte
Tout sur les grands enjeux de la VR

Player One, au cœur de la VR
Le livre qui plonge dans un futur en réalité virtuelle, Player One d’Ernest Cline, est adapté au cinéma par Steven Spielberg. La bande annonce vient d’être dévoilée :

Publicités

Une réflexion sur “Pop it ! De l’importance de la neutralité du net

  1. Ping : Pop it ! La revue de presse média du 22 décembre – Pop It Or Not

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s