Read it or not : Laissez-moi rêver que j’ai dix ans

Cette semaine, j’aurais aimé avoir 10 ans. Pas pour m’éviter les grandes questions existentielles du type quel bulletin vais-je bien pouvoir glisser dans l’urne dans une trentaine de jours, mais parce que 200 000 gamins en France ont eu l’occasion de discuter avec Thomas Pesquet en direct de l’espace.

Du coup, dans les écoles concernées, un écran géant avait été installé. Les enfants avaient préparé cet événement à l’avance, avec des cours sur l’espace, et avaient posé leurs questions en amont sur le site Internet.
« Est-ce qu’il pleut dans l’espace? » « Comment fais-tu pour dormir? » « Et pour recycler l’eau dans la station? » A chaque question des petits scientifiques en herbe, Thomas Pesquet répond par une démonstration concrète: il sort un grand globe terrestre, déploie les lingettes nettoyantes qu’il utilise pour se laver, joue avec une bulle d’eau en apesanteur… » explique BFM TV.

Moi, si à 10 ans, on m’avait dit que j’allais discuter avec un astronaute en direct, ça m’aurait rendue hystérique.
Aujourd’hui, je n’ai plus dix ans, mais je trouve ça toujours fou de pouvoir discuter en vidéo avec quelqu’un qui se trouve à 400 km de la Terre (soit 400 fois plus haut qu’un avion de ligne. Tout de suite c’est plus impressionnant, non ?), au fin fond de l’espace infini.

« Espace, frontière de l’infini vers lequel voyage notre vaisseau spatial. Sa mission: Explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies, d’autres civilisations, et au mépris du danger, reculer l’impossible »

Je trouve ça fou que ça existe, en vrai.
Ça me ramène à 2001, l’odyssée de l’espace, à Gravity, à Alien, à Seul sur Mars (on a les références qu’on peut).

Je trouve ça génial que Thomas Pesquet poste régulièrement des photos vues du hublot de la station spatiale internationale (photos qui font parfois pas mal cogiter la twittosphère )

Et tandis que moi, j’aimerais bien avoir dix ans pour vivre cette rencontre au sommet (et ne pas me sentir coupable de ne pas voter à la présidentielle), Thomas Pesquet, lui, il a pensé à tout : en direct de l’ISS, il va voter. Il a pensé, avant de partir, à faire sa procuration. Alors l’histoire ne dit pas pour qui. Et surtout, parmi toutes les chances qu’il a et qu’on n’a pas, Thomas Pesquet, il n’assiste pas au fiasco de la campagne présidentielle. Il n’a pas vu le Penelopegate, ni le Grand débat, ni Le Roux. Dans l’espace, il n’entend personne crier.

Alors, évidemment, avec tout ça, Thomas Pesquet est aussi énervant. C’est inévitable. On ne peut pas être parfait comme il est, être le seul français à vivre dans l’espace (et à observer la Terre depuis son hublot), réussir parfaitement sa première sortie pour réparer un truc, et continuer à être sympathique, non, il y a des limites à ce que les humains peuvent supporter.

(En plus, pendant ce temps là, l’autre français qui a récemment participé à des expériences avec la NASA a beaucoup moins rigolé : il s’est isolé pendant presque un an avec 5 autres scientifiques dans un dôme pour simuler la vie sur Mars, et voir si psychologiquement et physiquement, c’était gérable. Bilan : on ne meurt pas, mais on s’ennuie. Grave.)

Pour bien comprendre son calvaire, il explique son quotidien ici.

 

Donne moi de la pop, bébé

Snoop dogg vit encore
On n’en était pas sûr parce que la dernière fois qu’on l’avait vu, le rappeur américain fabriquait des boules de Noël sur Youtube et avait l’air de trouver ça vraiment super. Alors on est rassuré de voir qu’il n’a pas perdu toute velléité de faire du hip hop, et du hip hop engagé en plus. Pour résumer : Snoop Dogg a participé au clip de Kaytranada, qui le montre pointant une arme sur un clown déguisé en Donald Trump. Evidemment, ce dernier, fidèle à lui même et à sa pondération habituelle, s’est fendu d’un tweet mécontent. L’insulte qu’il récolte en retour, par le rappeur T.I, est absolument dingue.

Hommes à poil
Cette initiative nous rapproche-t-elle dangereusement de l’égalité entre hommes et femmes ? Un livre est-il meilleur quand il est lu par un homme nu ? Les salons littéraires sont-ils soudain plus fréquentés ? Qui a eu cette idée étrange ? Les livres lus par des hommes nus sont-ils mieux écoutés que ceux lus par des femmes nues ? Autant de questions suscitées par les Naked boys reading…

Le complexe d’Œdipe va bien, merci
Son père a écrit un mauvais porno, et il en lit des passages pour se moquer dans un podcast à succès.

Leave Britney alone !
Après les 10 ans de son rasage de tête, les 15 ans de son tube Toxic. Pour fêter ça, un steward parodie le clip.

Tout, rien, pas grand-chose, mais quand même un peu

Il n’est jamais trop tard pour apprendre
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le clitoris sans jamais oser le demander

Lady Diana, cette martyre
Ou l’on apprend que Charles et Diana faisait la même taille (1,78m) et que pourtant sur les photos elle paraît toujours beaucoup plus petite. Mais vraiment. Il la domine.
Du coup je me suis demandé ce qu’il en était pour Kate et William. Non seulement il est beaucoup plus grand (il mesure 1,91m et elle 1,75m) mais, bizarrement, ça se voit moins.
Sa vie avec Alexa
Le patron de l’agence Faber Novel a testé l’intelligence artificielle lancée par Amazon : Alexa. Soit une petite boite à qui il est possible de parler : « Alexa, quel temps va-t-il faire aujourd’hui ? », « Alexa, peux tu me donner l’heure ? », « Alexa, allume la radio s’il te plait ». Trop la classe… Sauf que non.

Les friches industrielles, ces lieux de vie
Comment les friches industrielles accueillent aujourd’hui des bars, restaurants, ou autres lieux conviviaux gérés par des collectifs, où tous les publics se retrouvent le week-end (alors qu’avant, ça aurait été des squats que tout le monde aurait tenté de fermer)

Fake news, même pas mal
Au SXWX (South by Southwest), festival sur les technologies et les innovations, deux fabricants de fake news ont donné une conférence, totalement décomplexée, sur leur « business ». Tranquilou Gilou, comme on dit…

Vous attendez un enfant ?
Choisissez bien son prénom si vous ne voulez pas qu’il ait une sale tête.

Et à part ça…
48 millions de comptes Twitter sont gérés par des robots. Et la plupart du temps, on ne s’en rend pas compte.

En images

Lepen / Mélenchon même combat ?
L’émission Desintox d’Arte se demande opportunément : y-a-t-il un rapprochement social entre Marine Lepen et Jean-Luc Mélenchon ?

Sortons un peu (pour oublier)
Le dernier clip de La Femme est à la fois assez représentatif d’une certaine nuit parisienne, et à la fois hyper irritant (mais n’ayez pas peur, sortez quand même…)

Du bon son
Et si on fêtait les 30 ans du Studio Ghibli en un mix audio ?

Publicités

3 réflexions sur “Read it or not : Laissez-moi rêver que j’ai dix ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s