Read it or not : Femmes, je vous aime

Cette semaine, on va parler des femmes. Oui, ça va nous changer un peu. On va laisser la politique et les grands débats de côté, on va parler mode, on va parler bifidus actif (pour nous les femmes), on va parler égalité. Tout ça en un seul édito, accrochez-vous bien.

Parlons mode déjà. Avec une question existentielle qui a agité toute la sphère fashion cette semaine : qu’est ce que c’est s’habiller comme une femme ? Est-ce qu’il y a un uniforme de femme ? La question m’a franchement taraudée. Je suis une femme, moi, comment je m’habille ? En jean, avec des gros pulls parce qu’en ce moment il fait froid. Souvent je mets des colliers et des talons. Mais je ne suis pas sûre que ce soit l’uniforme de femme classique… Et je ne suis pas la seule à me poser cette question. Le NY Times y a consacré un long article. Il s’avère que les réponses sont multiples.
Et il s’avère que si la question est aujourd’hui revenue au goût du jour, c’est parce que Donald Trump a élégamment déclaré : « Je veux que les femmes qui travaillent avec moi soient habillées comme des femmes. » Comme le président du style et du bon goût est resté assez nébuleux sur la question, les médias, ces êtres malhonnêtes, enquêtent. Pour comprendre. C’est vrai que c’est intrigant cet uniforme de femme, j’aimerai bien savoir aussi, comme ça, quand je voudrais ressembler à une femme, une vraie, je saurai quoi mettre (et en plus ça règlerait l’éternel problème du « Je sais pas quoi mettre, j’ai rien à me mettre… » Merci, Donald, un dilemme en moins à résoudre chaque matin.)
En règle général, la vie des femmes de l’administration Trump s’annonce assez bien. Déjà, elles seront donc habillées comme des femmes (peut être qu’elles, elles savent ce que ça veut dire…), ce qui, n’en doutons pas, doit être assez chic et joli. Mais en plus, elles vont manger du Bifidus Actif (on y vient). Oui. Parce que cette semaine, on a appris que les stéréotypes constipent les femmes.  On n’a peut être pas compris comment elles devaient s’habiller, mais on en sait désormais plus sur l’état de leur transit intestinal. Ça, c’est du scoop, coco. Bifidus, on a dit (si j’osais, je dirais VDM…).

En parlant de stéréotypes, si vous êtes papa d’une fille, vous devez voir ça (old mais indispensable pour l’éducation des pères et de leurs filles).

Et ne me taxez pas de féministe, mince alors c’est quoi ce mot ? Moi je suis comme Juliette Binoche, Isabelle Huppert ou Vanessa Paradis.  Moi, j’aime les femmes, et les hommes, et je pense que c’est bon, là, ça va, le féminisme c’est old school, le combat c’est fini. Aujourd’hui on fait des films de femmes qui aiment les hommes qui aiment les femmes. Et on s’habille comme Donald Trump veut, et tout va bien.

Donne moi de la pop, bébé

L’exception française
Une étude du ministère de la Culture révèle que pour les Français, la science, la cuisine et les voyages sont des activités culturelles. Ok, pourquoi pas. Ce qui est étonnant, c’est que la majorité classe ces trois catégories avant le théâtre, le cinéma, écouter ou jouer de la musique. J’ai du louper un truc…

L’art, ça s’apprend
Cette semaine, focus sur l’apprentissage de l’art et la culture. Savez-vous qu’il y a maintenant des master classes du music business, qui permettent à des étudiants (venus majoritairement d’écoles de commerce) de se spécialiser dans la promotion, le marketing et le commerce de la musique ?
Dans un genre un peu différent (c’est l’esprit d’escalier), ça me fait penser à ce vieil article (il a un an) sur les écoles d’art : « Vous ne le savez pas encore puisqu’il s’agit de vous, mais depuis votre entrée en première année vous êtes devenu fou aux yeux du monde extérieur. En réalité, les filles d’écoles d’art sont tarées et les mecs sont des Pygmalions qui vampiriseront ce qu’il vous reste d’imagination. Ce qui peut vous arriver de mieux c’est de rencontrer quelqu’un ancré dans la réalité, genre deuxième année d’IUT Optométrie. »

Aaaaaaaah !
La news qui fait peur 

La culture, y a que ça de vrai
Lisez 200 livres par an, ça ira mieux.

Tout, rien, pas grand-chose, mais quand même un peu

Tout est dit
Ces animaux qui ont l’air moins coupables que François Fillon 

R.I.P
Dans l’édito, souvenez-vous, on a dit non aux stéréotypes. Maintenant, on va flirter avec le sexisme. Parlons donc tics de langage des adolescentes. Vous ne le savez peut être pas mais les filles, quand elles adorent un truc, elles disent souvent « Oh mon dieu ! Oh mon dieu ! Je vais mourir » (bon en fait elles disent souvent ça quand elles sont américaines). Un site a décidé de rédiger des nécrologies du type : « Brenner Lianna, 15 ans, vivait une vie saine jusqu’à ce qu’elle prenne la décision fatale de regarder une vidéo de chiot sautant dans une flaque. Elle se rattacha à la religion jusqu’à la fin, implorant Dieu via la section commentaires de Youtube, tapant « OMG, OMG » pour faire court, mais il était trop tard. Elle était en train de mourir, mourir, OMG, et sa mort fut prononcée. » C’est drôle, et en même temps, ça flirte…

Dress like a sister
Décidément, on y revient… Pendant ce temps là, il y a des femmes qui s’habillent comme des sœurs pour infiltrer la filière de recrutement de Daesh

En images

Evidemment, la vidéo qu’il fallait avoir vue cette semaine a été diffusée durant la mi temps du Super Bowl. Je ne parle pas de la prestation de Lady Gaga, ni du tour politique qu’ont pris certaines publicités, mais bien du trailer de la saison 2 de Stranger Things.

Au fait, la semaine prochaine, il n’y aura pas de revue de presse. Je suis en vacances.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s