Jane the virgin ou la telenovela revisitée

Jane the virgin une histoire à l’eau de rose pour adolescents ? Que nenni. Basée sur le principe des telenovelas, avec des rebondissements plus improbables les uns que les autres et des romances multiples, Jane the Virgin est l’une des séries les plus marrantes et malignes du moment. Résumé.

C’est l’histoire de Jane Gloriana Villanueva, 22 ans, sympathique, intelligente, rigolote, jolie pétillante, fan de romans à l’eau de rose et de telenovelas, qui, un jour, tombe enceinte, alors qu’elle est vierge. Bam.

« Jesus, Marie, Joseph, ce n’est pas Dieu possible ! » vous dites-vous probablement (si, si). On se calme, on respire, on boit frais et on reprend calmement, nul besoin d’échauffer les (saints) esprits. Récapitulons.

Jane Gloriana Villanueva est amoureuse de son copain policier, Michael, et va bientôt l’épouser. Ils sont d’ailleurs assez pressés tous les deux parce que Jane a promis à sa grand-mère qu’elle resterait vierge jusqu’au mariage, après que celle-ci lui a expliqué, quand elle n’avait que 10 ans, que la virginité est une fleur qui s’écrase super facilement (merci mémé). Comme Jane est certes vierge mais pas insensible, elle assez excitée par l’imminence du mariage. Mais, c’était sans compter sur le destin, farceur comme tout, qui a décidé que la vie de Jane allait ressembler à une telenovela (dont elle raffole, hop, mise en abîme), et donc, avoir des rebondissements, multiples, et majoritairement improbables. Bilan : la virginité, d’accord, mais avec un enfant. Dans le cas de Jane, le destin ne fait pas les choses à moitié. Chacun sa croix, comme on dit.

C’est donc l’histoire de Jane, gentille fille vierge pas nunuche, qui va un jour chez sa gynéco (qui se trouve être la sœur de son riche patron Rafael), et qui se fait inséminer artificiellement par erreur… avec le sperme du dit Rafael. Bam (tant de rebondissements improbables mérite forcément quelques onomatopées bien placées).

En plus, ça marche. Jane, la vierge, tombe enceinte de son patron. Le destin est décidément coquin (et les scénaristes sont au taquet).

 

Publicités

Une réflexion sur “Jane the virgin ou la telenovela revisitée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s